Comment mettre une cup ?

On va apprendre ensemble comment insérer une coupe menstruelle. Tu vas découvrir comment la mettre, les différentes techniques de pliage et tous les petits conseils pour bien la positionner.

Salut !

C'est la première fois ? Alors, après m'avoir stérilisée, on commence en beauté. Du savon, de l'eau chaude, il faut que ça mousse !

Voici l'endroit où tu vas me placer : je suis juste à l'entrée du vagin, bien plus bas qu'un tampon. Au fait, sais-tu que les femmes qui m'ont essayée déclarent que je suis facile à insérer ? Bon, maintenant, je vais te faire une démonstration de souplesse. Même ta prof de yoga n'en reviendra pas.

En vrai, il y a deux pliages pour m'insérer. N'hésite pas à les tester tous les deux pour trouver ton pliage idéal.

Pliage numéro 1 : le U.

Tu me plies en deux pour faire un U et commences par insérer le côté plié, en toute simplicité.

Pliage numéro 2 : le triangle.

Tu plies, tu tiens la position, et tu commences en insérant cette partie.

Maintenant que tu maitrises les deux pliages, passons aux choses sérieuses. Mais d'abord, détends-toi. Tout va bien se passer. Commence par adopter une position confortable : debout, assise sur les toilettes, accroupie, ou avec un pied sur la baignoire, et toujours relax. Une fois pliée, d'une main, maintiens-moi fermement entre le pouce et l'index, le plus près possible de la base, tout ça sans me déplier. Avec ta main libre, écarte délicatement tes lèvres, et insère-moi vers le haut. Il est possible que je m'ouvre avant d'être totalement insérée. Toutefois, continue bien l'insertion jusqu'à ce que la base, et non le bout de la tige, soit positionnée approximativement à une phalange de l'entrée de ton vagin. Retire tes doigts. Je me déploie toute seule dans ton vagin. Magnifique, non ?

Mon tips perso : la première fois, n'hésite pas à m'insérer volontairement plus bas que préconisé. Si tu ressens une gêne, retire-moi et recommence. Rome ne s'est pas faite en un jour ! Maintenant, pour vérifier que je suis bien en place et ainsi éviter les fuites, passe un doigt autour de moi pour vérifier que je suis bien ouverte. Et, si tu es d'humeur taquine, tu peux me faire tourner sur moi-même. Je dois pouvoir tourner facilement. Si jamais je te gêne, n'hésite pas à me remettre en place.

Je deviens un peu ton ange gardien. Tu ne me sens pas mais je suis là pour toi, coeur avec les doigts.

Ah oui, autre chose bien pratique : si tu sens une sensation de gêne ou irritation provenant de la tige à l'entrée de ton vagin, tu peux la couper. Eh ouais, voilà voilà !

Maintenant, tu sais tout sur l'insertion. On va pouvoir vivre de nouvelles aventures ensemble ! En vrai, il y a encore d'autres tutos pour t'aider à m'adopter. Allez, bisous !